L?habitat participatif : réalités et possibilités pour une accessibilité et une mixité sociale

Source : Pascal Ayeau
Sous licence Creative Commons? : Non
Date de publication / édition : 2012
Type de ressource : Rapport d'étude / mémoire / thèse
Description : Mémoire de Master II Développement Local, Entrepreneuriat et Economie Solidaire, Université de Valenciennes et du Hénaut Cambrésis.

Résumé :

L?habitat participatif représente une alternative au logement classique de par sa manière de faire et les valeurs qu?il véhicule et tente d?appliquer.
Il s?agit de démocratie, d?émancipation et de citoyenneté, quand les habitants se placent au c?ur du projet, de sa conception à sa gestion, et qu?ils visent à inverser les logiques descendantes actuellement prédominantes dans les politiques du logement en France.
Il s?agit aussi de partage, de lien social et de diversité, quand les projets privilégient les espaces collectifs, les échanges humains, les solidarités locales et les mixités.
Il s?agit enfin d?écologie, de qualité et d?accessibilité économique, quand les objectifs sont, par la mutualisation et l?écartement d?intermédiaires, de réduire au maximum les coûts pour des bâtiments à performance environnementale et des logements mieux adaptés.

Ce type d?habitat, peu développé en France, est actuellement porté principalement par des personnes ayant un certain capital économique, social et culturel. Il ne semble donc à priori pas accessible à tous, et peu propice à la mixité sociale, même si dans le passé et actuellement des expériences montrent le contraire.
L?ouverture, ou démocratisation, de l?habitat participatif est par ailleurs un objectif souvent exprimé par les porteurs de projets et du mouvement, et constitue un moyen d?attirer le soutien des pouvoirs publics.

Se pose alors la question des conditions et des moyens de rendre possible et réaliser un habitat participatif accessible et mixte socialement.
Attirer les personnes non sensibilisées, les doter de moyens techniques et matériels, mettre en ?uvre un environnement juridique favorable, développer le portage ou encore des partenariats divers, sont des pistes qui vont dans cette direction.
Sans oublier de garder un ?il sur les aspects de motricité et d?autonomie des personnes, des projets et du mouvement, qui semblent être un fondement et une particularité de ce tiers secteur du logement.
Thème : De quoi parle-t-on (Habitat groupé, Habitat participatif, Habitat coopératif) ?, Constitution, fonctionnement et gestion humaine des groupes-projets (comment apprendre à faire ensemble), Montages juridiques et financiers, Relations avec d'autres acteurs
J'accepte les Conditions générales d'utilisation et de partage de Relie-toits et la diffusion de la ressource mise en ligne sur les sites partenaires de la plateforme : Oui